Apparition du Capitaine SEIGLE dans les Maquis de l’Ain (été-automne 1943)

En 1943, la résistance armée intérieure est naissante. Elle prend corps dans les massifs montagneux où se retrouvent pèle-mêle, réfractaires au STO, militaires de l’OMA (Organisation militaire d’Action), communistes pourchassés par l’occupant, mais aussi de nombreux hommes et des femmes épris de liberté.

La brève histoire connue du résistant SEIGLE commence dans les maquis de l’Ain, où il fait son apparition en 1943, certainement entre les mois de juillet et de septembre, peut-être avant.

En octobre 1943, DE LASSUS – par la suite, Commandant en chef des Forces Françaises en Allemagne – et qui administrait la Société des Carburants Français, s’installe à  Hotonnes, avec quelques hommes. Il y rencontre Henri Girousse (CHABOT), puis ROMANS PETIT, qui lui demande de créer un camp dans une ferme au nord d’HOTONNES, l’initiative de la création du camp étant parfois attribuée au Général DE LESTRAINT et à DE LASSUS.

C’est dans cette ferme de montagne, qui appartenait au Commandant des sapeurs-pompiers de Lyon (PEGOUD), que prend corps la future Compagnie LORRAINE.

Le camp du PRE CARRE ouvre début novembre 1943, où se retrouve une quinzaine d’hommes dirigés par le « PERE SEIGLE ». Quelques semaines plus tard, ils sont rejoints par trente jeunes recrues issues du centre de triage de la ferme du MONT (Nantua) à la tête desquels se trouve Léon BOGHOSSIAN (ancien sous-officier de la Légion Etrangère).

Le 11 novembre 1943, les maquisards défilaient dans OYONNAX pour célébrer l’armistice de la première guerre mondiale, sous les ordres du Capitaine ROMANS-PETIT. Ce jour-là, ils déposèrent une gerbe et une croix de Lorraine portant l’inscription « Les vainqueurs de demain à ceux de 14-18 ».

En janvier 1944, DE LASSUS,  qui chapeautait Morez et Pré Carré (les camps d’Hotonnes), est appelé à d’autres responsabilités dans la Drôme.

SEIGLE et BOGHOSSIAN dirigent alors le camp du PRE CARRE qui s’organise en 3 sections. Ils sont rejoints par un jeune lieutenant d’active Paul De Vansay (MINET), auteur d’une évasion rocambolesque d’un Oflag (80 mètres de tunnel).

Le 2 février 1944, les hommes du PRE CARRE sont accrochés par les Allemands à RUFFIEU (7 morts et blessure de SEIGLE).

BOGHOSSIAN prend dés lors le commandement du camp et regroupe ses effectifs sous le nom de Compagnie LORRAINE qui s’installe prés de Giron à Boucle-la-Loue jusqu’en avril 1944.

SEIGLE, blessé, part en convalescence, avant de réapparaître en Haute-Loire au début de l’été 1944, où il prend la tête du Maquis de ROUGEAC.

Divers témoignages ou documents font état de plusieurs pseudonymes attribués à SEIGLE : «Nicolas SEIGLE», «Père SEIGLE» ou encore «Capitaine SEIGLE».

Premières pistes bibliographiques :

  • « Le Capitaine SEIGLE, co-fondateur des Maquis de l’Ain Maquis Lorraine – Pré Carré », La voix du maquis, Fernand POULAT, dit TERRAIL, 1980, p. 12
  • « Le Capitaine SEIGLE », La voix du maquis, Fernand POULAT, dit TERRAIL, 3ème trim. 1981, p. 11
  • « Le Capitaine SEIGLE (suite) », La voix du maquis, Fernand POULAT, dit TERRAIL, 2ème trim. 1982, p. 11
  • « Le Capitaine SEIGLE (parachutage de Virieu le Grand) », La voix du maquis, Fernand POULAT, dit TERRAIL, 3ème trim. 1982
  • « Le Capitaine SEIGLE (évacuation et destruction de Pré Carré) », La voix du maquis, Fernand POULAT, dit TERRAIL, 4ème trim. 1982
  • « Témoins de pierre du sang versé : les monuments de la Résistance en Haute-Loire», Fernand BOYER, 1983, p.96s, 100s, 123s
  • « Témoignage d’archives de la Résistance au sujet d’opérations militaires exécutées dans le département de l’Ain », Antoine FORNELLI, 1987, Archives départementales de l’Ain
  • « Avec les maquis de l’Ain. La Compagnie Lorraine », Georges TERRIER, dit JO, Association des Anciens des Maquis de l’Ain et du Haut-Jura, 1988 p. 26
  • « Un hommage au Capitaine SEIGLE », Louis DOUILLET, La voix du maquis, 2011
  • http://www.resistance-ain-jura.com/
  • http://www.fermes2retord.com/#!pre-carre/c1js0
Cet article, publié dans Uncategorized, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s